Forums Tripot Poker Live règlement des tournois du THC

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #4260

      Règlement des tournois de poker
      Règles Générales
      1 – Le Directeur de Tournoi (encore appelé TD ou floor) et ses adjoints servent
      l’intérêt du jeu et ont pour priorité l’impartialité en ce qui concerne le processus de
      décision. Des circonstances inhabituelles peuvent, à l’occasion, faire que
      l’interprétation technique des règles soit ignorée au profit de la justice. La décision du
      TD sera considérée comme définitive.
      2 – Responsabilités des Joueurs – Il est attendu des joueurs qu’ils vérifient l’exactitude
      de leurs données d’inscription (pseudo) et d’attribution des sièges, de protéger leurs
      mains, de formuler clairement leurs intentions, de suivre l’action, de parler à leur tour,
      de défendre leur droit à la parole, de garder leurs cartes visibles, de garder leurs jetons
      rangés correctement, de rester à la table quand ils ont une main vivante, de s’exprimer
      s’ils voient qu’une erreur est commise, de changer de table promptement, de respecter
      la règle one-player-to-a-hand (un seul joueur joue sa main), de connaître et respecter
      les règles, de respecter l’étiquette, et d’une manière générale de contribuer au bon
      déroulement des tournois.
      3 – Terminologie officielle du poker de tournoi – Les termes officiels de mise ou
      d’action sont simples, non équivoques et sont des déclarations consacrées telles que :
      bet/miser, raise/relancer, call/suivre, fold/passer, check/parole, all in/tapis, pot (en pot
      limit uniquement) et complete/compléter. Certain termes régionaux peuvent aussi
      s’ajouter à ces termes standards. L’utilisation de termes et de gestes non standards
      engage la responsabilité du joueur qui les utilise, car il peut en résulter une action
      toute autre que l’intention initiale du joueur. Il est de la responsabilité des joueurs
      d’exprimer clairement leurs intentions.
      4 – Appareils électroniques – Pour éviter tout malentendu, le terme appareils
      électroniques inclut, sans se limiter, les appareils suivants, qu’ils soient connus ou non.
      Leur utilisation est tolérée à la table de jeu, sous condition d’etre respectueux du
      rythme de la table et des autres joueurs. Les appareils ne doivent pas servir à masquer
      ni le joueur ni ses jetons ni ses cartes.
      a. Téléphone – Les joueurs ne peuvent pas parler au téléphone lorsqu’ils sont à la
      table, qu’ils soient impliqués dans une main ou non. Ils doivent quitter la table
      pour passer leur appel.
      b. Mobiles, tablettes et ordinateurs portables – Les joueurs peuvent utiliser ces
      appareils à la table, mais cependant pas quand ils participent à une main.
      L’utilisation de ces appareils ne doit pas ralentir le jeu à la table
      c. Distractions – le TD se réserve le droit de demander aux joueurs de cesser
      d’utiliser tout appareil électronique ou tout autre appareil si il estime que vous
      ralentissez le cours du jeu, ou que cela affecte les autres joueurs de la
      table. Les joueurs peuvent interpeller le TD s’ils pensent qu’un joueur ralentit
      le cours du jeu en raison d’influences extérieures telles que, sans s’y limiter, des
      livres, des magazines et des appareils électroniques.
      5 – Minimum de joueurs par table – Au début du tournoi, le jeu commence à une table
      à partir de 3 joueurs assis. Au retour d’une pause, le jeu commence à partir de 2
      joueurs assis.
      6 – Langues utilisées – Les deux seules langues autorisées en table sont le français et
      l’anglais
      Placement dans le tournoi
      7 – Placement/Tapis – Toutes les places du tournoi seront attribuées aléatoirement par
      logiciel ou manuellement, et seront non transférables. Le TD se réserve le droit
      d’ajuster le placement de certains joueurs qui ont des besoins particuliers tout au long
      du tournoi et d’équilibrer les tables au début du tournoi. Les joueurs sont responsables
      de la vérification de leur placement pour en garantir l’exactitude.
      8 – Identification – Tous les joueurs ont la responsabilité d’être membres à jour de
      cotisation du club et de pouvoir prouver ou faire prouver cet état de fait.
      9 – Tables cassées – L’ordre dans lequel les tables du tournoi seront cassées sera
      disponible une fois la phase d’inscription terminée. Le TD se réserve le droit de
      modifier cet ordre. Les joueurs issus d’une table cassée assumeront les droits et les
      responsabilités de la position (bouton, petite blind, grosse blind) sur leur nouvelle
      table. Ils ne recevront pas de main entre la petite blind et le bouton. L’équilibrage des
      tables se fera au fur et à mesure des besoins, soit par logiciel, soit manuellement à la
      discrétion du TD. Une table doit être rééquilibrée à partir d’un sous nombre de 2
      joueurs. Une table en sous nombre doit finir son coup, s’arrêter de jouer et attendre
      l’équilibrage.
      Procédures
      10 – Bouton – Un tirage au sort pour déterminer le bouton pourra être effectué au
      début de chaque tournoi ainsi qu’à la table finale. Ce tirage déterminera la position du
      bouton pour l’ensemble du contingent du tournoi. Par défaut le bouton sera en siège 1.
      a. Bouton mort – Le principe du « bouton mort » sera appliqué lors des tournois.
      Le bouton mort se définit comme un bouton qui ne peut pas être avancé à
      cause de l’élimination d’un joueur ou l’arrivée d’un nouveau joueur placé entre
      la petite blind et le bouton.
      b. Bouton en Heads Up – Pendant un heads up, la petite blind est au bouton et
      agit en premier. Au début du heads-up, le bouton doit être ajusté pour garantir
      qu’aucun joueur ne mise deux fois la grosse blind.
      c. Bouton mal placé – Si le bouton de dealer a été mal placé et que cela n’est
      découvert qu’après le déroulement de l’action suivante, le jeu continuera et le
      bouton sera déplacé dans le sens des aiguilles d’une montre pour la donne
      suivante. Si cela est découvert avant l’action suivante, la main sera considérée
      comme une mauvaise donne et le bouton sera replacé correctement.
      11 – Chip Race – Au moment de remplacer les jetons de valeurs inférieures par
      d’autres de valeurs supérieures, ils seront tirés au sort avec l’attribution d’un jeton
      maximum par joueur. Le « chip race » commencera toujours par le joueur assis à
      gauche du donneur. Un joueur ne peut être éliminé du tournoi à ce stade pendant un
      tournoi. Si un joueur ne possède plus qu’un seul jeton, et qu’il perd le tirage au sort
      d’attribution du jeton, il recevra un jeton de la plus petite dénomination encore en jeu.
      Nous encourageons les joueurs à surveiller le remplacement des jetons mais en étant
      levés de table.
      12 – Remplacement des jetons de valeurs inférieures (Colour-up) – Le TD se réserve le
      droit de changer les jetons d’un joueur à sa seule discrétion y compris pendant le temps
      de jeu. Le joueur a le droit d’assister au changement et est encouragé à le faire.
      13 – Jetons impairs – Dans les parties avec flop, lorsqu’il y a deux mains hautes ou
      plus, le(s) jeton(s) impair(s) vont à la première main éligible située à gauche du
      bouton.
      14- Comptes de tapis, jetons ou cartes visibles – Les joueurs doivent conserver leurs
      cartes à vue à tout moment. Les joueurs ont droit à une estimation raisonnable du
      nombre de jetons d’un adversaire ; par conséquent, les jetons doivent être conservés en
      piles pouvant être comptées. Les jetons dont la dénomination est la plus élevée doivent
      être visibles à tout moment. Les joueurs ont le droit d’obtenir un décompte exact du
      montant de la mise en cours et peuvent obtenir un décompte complet du tapis adverse
      seulement si l’adversaire en question est à tapis.
      15 – Déplacement des jetons – Tous les jetons doivent être transportés dans des casiers
      à jetons et rester visibles à tout instant. Les joueurs ne peuvent pas détenir ou
      transporter des jetons de tournoi qui ne les rendraient plus visibles. Un joueur agissant
      de la sorte pourra perdre ses jetons et être disqualifié. Les jetons perdus seront retirés
      du tournoi.
      16 – Changement de cartes – Le changement de paquet de carte se fera à l’appréciation
      du TD selon la détérioration ou les modalités du tournoi.
      La donne – Particularisme du tournoi sans croupier
      17 – Le mélange et la donne à deux paquets – Sans croupier le tournoi se joue avec
      deux paquets de cartes de couleurs distinctes par table. Pendant une main, l’ancien
      donneur mélange le paquet qu’il avait utilisé lors de sa donne. Quand le donneur
      actuel a terminé, il prend le nouveau paquet à sa droite, le coupe et le donne au
      nouveau donneur à sa gauche. Ensuite et pendant la nouvelle donne, il prépare le futur
      paquet avec les cartes qu’il vient d’utiliser comme donneur et ainsi de suite.
      18 – Les fausses donnes – On entend par fausse donne quand :
      a – La toute 1ère ou 2ème carte est retournée
      b – Une seconde carte est retournée
      c – Mauvais ordre de donne
      d – Nombre incorrect de cartes (sauf si une seule carte en plus est donnée au
      petit blind : elle est reprise, dévoilée et sera la carte brûlée)
      Aucune fausse donne ne peut être annoncée sur un acte volontaire d’un joueur : ce
      joueur seul sera hors du coup.
      Dans le cadre des phases sans croupier, toute répétition exagérée de fausses donnes,
      d’erreurs ou de cartes retournées par un même donneur sera sanctionnée.
      19 – Les cartes retournées – Une carte retournée est déclarée morte uniquement si cela
      est du seul fait du donneur. Dans le cas contraire (main ou mouvement du joueur), la
      carte est vivante et doit être jouée (sans sanction si cet incident est jugé accidentel). Le
      joueur concerné par une carte déclarée morte ne peut pas choisir de la garder. La donne
      continue normalement jusqu’à la fin et une ultime carte (celle qui devait être la première
      carte brulée) est donnée au joueur concerné en échange de sa carte retournée. Cette
      dernière est placée (toujours visible) sur le paquet et sera la première carte brulée avant
      le flop. Une fois brulée, cette carte est à nouveau jetée face cachée sur la table pour
      éviter toute confusion avec le tableau dévoilé. Il est donc tout à fait possible dans
      certains cas que le dernier joueur servit reçoive ainsi deux cartes à la suite.
      20 – Les cartes tombées de la table – Une carte tombée de la table du fait du donneur est
      toujours considérée retournée et morte (même si elle est face cachée au sol et que
      personne ne l’a vue). Si elle est tombée du fait du joueur, elle doit être jouée.
      21 – Carte morte mêlée à la main – Si un joueur mêle une carte morte à son autre carte
      de telle manière que la carte vivante ne peut plus être clairement identifiée, l’ensemble
      de sa main est alors considéré comme morte mais les autres joueurs continuent le coup.
      22 – Cartes flashées – Si une carte distribuée est annoncée « vue » ou « flashée » par un
      autre joueur malgré le fait qu’elle soit retombée face cachée, seul son propriétaire peut
      décider de la refuser en l’annonçant clairement avant même de la toucher. S’il ne la
      conserve pas, elle est considérée comme une carte retournée par le donneur et est
      effectivement retournée et déclarée morte. S’il a regardé la carte avant d’annoncer qu’il
      la refuse, il doit la garder. Si le propriétaire d’une carte annoncée « flashée » la garde
      (de grès ou de force), il n’est absolument pas tenu de la montrer. La personne ayant
      estimé avoir vu la carte n’est ni tenue ni interdite de dire ce qu’elle a vu ou cru voir. En
      présence d’un croupier, ce dernier peut aussi déclarer d’office une carte « flashée »,
      cette carte est donc retournée et déclarée morte. Un joueur ne peut lui-même se déclarer
      une carte « flashée ».
      23 – Cartes à l’envers – Toute carte apparaissant directement face visible dans le paquet
      doit être clairement montrée à tous les joueurs puis être mise de coté pour le reste du
      coup. Bien que pouvant influencer tactiquement la fin du coup, elle ne doit en rien
      modifier la donne et doit être considérée « comme une feuille morte » découverte au
      milieu du paquet. Deux cartes à l’envers ou plus créent une fausse donne automatique si
      cela arrive pendant la donne initiale. Après la donne initiale, deux nouvelles cartes à
      l’envers annulent le coup si des enchères sont encore possibles. Si plus aucune enchère
      n’est possible, toutes les cartes à l’envers doivent être ignorées comme indiqué au début
      de la règle. Un coup annulé doit être intégralement rejoué et toutes les mises doivent
      être rendues à leurs propriétaires.
      24 – Paquet irrégulier – Toute irrégularité flagrante découverte dans le paquet pendant le
      jeu (carte double, carte manquante, carte différente) annule le coup. Tous les coups
      précédents sont validés car définitivement terminés et aucun recours n’est possible. Un
      coup annulé doit être intégralement rejoué et toutes les mises doivent être rendues à
      leurs propriétaires.
      25 – Actions après une fausse donne – Si des actions substantielles ont lieu avant que la
      fausse donne ne soit constatée, le jeu continu tel quel mais uniquement avec les joueurs
      non concernés directement par la fausse donne et en l’absence de toute aberration.
      26 – Irrégularités au flop
      a – flop sans carte brulée – Si l’ordre d’apparition des cartes est connu : la
      première carte du flop est brûlée et une quatrième vient compléter le flop. Si l’ordre
      d’apparition des cartes est inconnu : le flop est remélangé faces cachées et un TD tire au
      sort la première carte brulée (celle avant le flop). Une troisième carte est rajoutée au
      flop.
      b – flop avec deux cartes brulées. Si l’ordre d’apparition des cartes est connu :
      la deuxième carte brûlée est exposée comme première carte du flop et la quatrième du
      flop sera la carte brûlée avant la turn. Si l’ordre d’apparition des cartes est inconnu : le
      flop est remélangé faces cachées et un TD tire au sort la deuxième carte brulée (celle
      avant la turn). Ensuite les deux premières cartes brulées sont remélangées faces cachées
      et un TD tire au sort la première carte brulée (celle avant le flop), l’autre rejoignant le
      flop.
      c – flop à 4 cartes. Si l’ordre d’apparition des cartes est connu : la quatrième du
      flop sera la carte brûlée avant la turn. Si l’ordre d’apparition des cartes est inconnu : le
      flop à 4 cartes est remélangé faces cachées et un TD tire au sort la deuxième carte
      brulée (celle avant la turn).
      d – flop prématuré. Si le flop est exposé de manière prématurée : le flop seul
      est repris, remélangé, puis sera redonné sans carte brûlée (même si une seule carte a été
      dévoilée)
      27 – Irrégularités à la turn ou à la river
      a – turn ou river sans carte brulée : cette carte devient la carte brûlée et la
      suivante (la vraie turn ou river) est exposée.
      b – turn prématurée – Si la turn est exposée de manière prématurée : la turn
      seule est mise de coté toujours exposée. Une carte est brûlée et la suivante (qui devait
      être la river) est exposée en place de turn. Ensuite la carte mise de coté est remélangée
      au paquet et une river sera exposée sans brûler de carte.
      c – river prématurée. Si la river est exposée de manière prématurée : la river
      seule est reprise, remélangée puis une river sera exposée sans brûler de carte.
      28 – Irrégularités sur le tableau (board) entier
      a – Tableau prématuré. Toute carte prématurée doit être reprise quelle que soit
      l’action des joueurs oubliés, même s’ils passent (check ou fold). Dans tous les cas de
      cartes du board prématurées, les mises précédant la faute du donneur ne sont pas
      annulées.
      b – paquet mélangé prématurément. Si le paquet de carte est accidentellement
      mélangé, même avec le rebut, sans que le board ne soit touché, il est remélangé et coupé
      mais la main n’est pas annulée, même au milieu d’un tour d’enchères, et le coup
      continue
      c – actions après un faux board. Si des actions de mise ont lieu avant que
      l’erreur dans le board ne soit constaté, le jeu continu tel quel. Dans la mesure du
      possible, priorité sera donné à faire apparaître par la suite les cartes qui devaient
      réellement arriver.
      Autres faits de jeu
      29 – Main couchées (Folded hands) – Une main est considérée comme étant couchée dès
      qu’elle touche le « muck » du donneur (les cartes jetées par les joueurs), les cartes brûlées,
      le tableau, ou la pile de cartes faces cachées, que ce soit par le joueur ou le donneur. En
      utilisant la Règle #1, le TD peut récupérer une main techniquement « couchée » et la
      déclarer vivante s’il pense qu’il y a de bonnes raisons de le faire et que la main correcte est
      clairement récupérable. Face à une mise, un joueur qui relache ses cartes dans un
      mouvement délibéré sera considéré comme ayant couché sa main. Coucher sa main en
      dehors de son tour sera contraignant. La main jetée par inadvertance d’un joueur n’ayant
      rien misé mais qui pouvait checker, est déclarée morte. S’il s’agissait du gros blind, le
      montant est perdu
      30 – Mains contestées – Le droit de contester une main se termine lorsqu’une nouvelle
      main commence. Dans le cas d’un tournoi avec croupier une main commence lorsque les
      premières cartes sont mélangées. Dans le cas d’un tournoi sans croupier une main
      commence dès après l’attribution du pot précédent.
      a. Tuer la main – Un croupier/donneur ne peut pas tuer une main vivante qui a été
      exposée et qui était indubitablement la main gagnante. Les joueurs sont
      encouragés à aider à lire les mains exposées s’il apparaît qu’il y a une erreur de
      lecture.
      b. Mains sans protection – Si un croupier/donneur tue une main non protégée, le
      joueur n’aura aucun recours et n’aura droit à aucun remboursement des
      sommes déjà misées. Exception : si un joueur a relancé et que sa relance n’a
      pas encore été suivie, le montant de la relance sera retourné au joueur.
      Cependant, si la relance a été suivie, ce joueur peut être éliminé.
      31 – Pots annexes – Chaque pot annexe sera réparti comme un pot séparé. Les pots ne
      seront pas mélangés ensemble avant d’être séparés. Dans la mesure du possible, il est
      demandé à ce qu’une seule personne, si possible non impliquée dans le coup, puisse
      toucher au pot et procèder au partage.
      32 – Procédure de temps supplémentaire Une fois qu’un temps raisonnable s’est écoulé, un
      joueur peut demander le chronomètre. Sur approbation de la demande par le floor, une
      minute sera accordée au joueur pour agir. Cette minute sera constituée d’un délai de 50
      secondes, et si aucune action n’a été entreprise, il y aura un compte à rebours de 10
      secondes. Si le joueur n’a toujours pas joué à la fin du compte à rebours, la main sera
      déclarée couchée. Le TD se réserve le droit de raccourcir le temps alloué s’il apparaît
      qu’un joueur prend son temps délibérément. Tout joueur suspecté de prendre son temps
      délibérément pour ralentir le jeu pourra recevoir une pénalité. Dans le cadre de tournois
      dits « turbo », le temps alloué pourra etre raccourci à 30 secondes suivies d’un compte à
      rebours de 5 secondes.
      Dans certains cas un auto arbitrage de la table pourra etre toléré s’il n’est pas abusif
      (demande trop fréquente ou apres un délai trop court) et que tous les joueurs s’y plient
      sans objection..
      33 – Jeu main-par-main – Ce type de jeu consistant à faire débuter chaque coup
      simultanément sur chaque table ne sera généralement pas employé au sein du club. Si
      toutefois un tournoi nécessitait son application, lorsque le TD a annoncé le jeu en mainpar-main, toutes les tables terminent la main en cours puis arrêtent de jouer. Lorsque les
      mains de toutes les tables sont terminées, le donneur de chaque table distribue une main
      uniquement et arrête l’action à l’issue de cette main. Cela continue jusqu’à ce que
      suffisamment de joueurs aient été éliminés pour atteindre le palier désiré par le TD.
      a. Tapis suivi – Pendant la période de main-par-main, lorsqu’un tapis est suivi, le
      croupier doit arrêter toute action restante à la table, et demande aux joueurs de
      ne pas révéler leur main. Cette table devra attendre que les autres tables du
      tournoi aient terminé cette main. À ce moment, un responsable rejoindra la
      table où il y a tapis et donnera son accord pour terminer la main.
      b. Si deux joueurs ou plus sont éliminés au cours de la même main à des tables
      différentes, les joueurs termineront à égalité à la même place.
      c. Si deux joueurs ou plus sont éliminés au cours de la même main à la même
      table, le joueur qui a commencé cette main avec le plus de jetons sera le mieux
      classé.
      Action
      34 – Nouveau niveau du tournoi – Quand le temps imparti pour un tour s’est écoulé et que
      le prochain tour est annoncé, les nouvelles limites s’appliquent à la prochaine main. Sans
      croupier une main commence quand le pot précédent est attribué, avec croupier une main
      commence lorsque les premières cartes sont mélangées.
      35 – À votre siège – Un joueur doit être présent à son siège lorsque le donneur distribue la
      dernière carte au bouton pour que la main soit vivante. Les donneurs ont pour instruction
      de coucher les mains des joueurs qui n’occupent pas leur siège immédiatement après que
      la dernière carte a été distribuée au bouton. Les joueurs doivent être à leur place pour
      demander le chronomètre. En cas de doute, la décision d’un responsable sera définitive.
      36 – Action en cours – Les joueurs doivent rester à la table s’ils sont toujours actifs dans
      une main en cours. Cela est valable s’ils sont à tapis. Si vous êtes à tapis, vous devez
      rester à la table et ne pas aller au rail, ne pas rejoindre le public, ni vous déplacer dans la
      salle. Si un joueur quitte la table alors qu’il est impliqué activement dans une main il peut
      recevoir une pénalité.
      36 – Limite de relance – Dans les parties No Limit, le nombre de relances autorisées n’est
      pas limité.
      37 – Mises étagées (String Bets) – Les donneurs ont la responsabilité de repérer les mises
      ou relances étagées. Tous les joueurs de la table sont encouragés à aider à repérer une
      mise ou une relance étagée si le donneur ne l’a pas vue. Les mises ou relances étagées
      suivies par un joueur doivent être vérifiées par un responsable. Une mise ou relance
      étagée se définit par le fait d’effectuer une mise ou une relance en plusieurs mouvements,
      pouvant inclure un retour de jetons dans le tapis du joueur, sans déclaration verbale
      préalable, dans l’intention de provoquer l’action des joueurs suivants, alors que le joueur
      n’a pas terminé son action.
      38 – Actions verbales et physiques pendant son tour d’agir – Les déclarations verbales
      effectuées par un joueur lorsque c’est son tour d’agir sont jugées irrévocables. Un
      undercall (miser moins que le montant requis pour suivre) entraînera une mise suivie
      complète et obligatoire s’il est effectué après une mise d’ouverture dans une main
      impliquant plusieurs joueurs à n’importe quel tour d’enchères, ou s’il fait face à une mise
      en heads-up. Dans toutes les situations, le jugement sera laissé à l’appréciation du TD.
      Dans le cadre de cette règle, dans les jeux utilisant des blinds, la grosse blinde postée sera
      la mise d’ouverture du premier tour d’enchères.
      39 – Actions verbales et physiques hors de son tour d’agir – Les joueurs doivent agir
      lorsque c’est leur tour de jouer. Les joueurs qui agissent en avance intentionnellement
      lorsque ce n’est pas leur tour de jouer pour influencer le jeu recevront une pénalité. Une
      action en dehors de son tour peut être contraignante si l’action n’a pas changé jusqu’à ce
      joueur. Suivre, check ou se coucher ne seront pas considérés comme un changement
      d’action. Si l’action change, la mise hors de son tour sera considérée comme noncontraignante et sera retournée au joueur qui a agi hors de son tour. Le joueur qui a agit
      hors de son tour récupèrera alors ses options (suivre, se coucher, relancer).
      40 – Action acceptée – Il est de la responsabilité de celui qui suit de déterminer le montant
      exact de la mise d’un adversaire avant de suivre, peu importe ce qui est dit par les autres.
      Si celui qui suit demande un compte mais reçoit des informations incorrectes de la part du
      croupier ou d’un joueur, puis pousse ce montant, il accepte l’action entière et exacte, et
      doit miser le montant exact, ou faire tapis. Comme dans toutes les situations de tournois,
      la Règle 1 s’applique à la discrétion du TD.
      41 – Jetons de valeur supérieure – Un seul jeton d’une valeur supérieure placé dans le pot
      avant le flop sera considéré comme suivi si aucune relance n’est annoncée. Si un joueur
      mise un jeton d’une valeur supérieure dans le pot et annonce «Relance», mais sans donner
      le montant, la relance sera du maximum autorisé à hauteur de la valeur de ce jeton. Pour
      faire une relance avec un seul jeton d’une valeur supérieure, une déclaration verbale doit
      être effectuée avant que le jeton n’atteigne la surface de la table. Après le flop, si vous
      êtes le premier joueur à miser et que vous utilisez un seul jeton d’une valeur supérieure
      sans dire un mot, il sera considéré comme une mise égale à la taille du jeton. La règle
      d’avant le flop s’applique alors pour suivre ou relancer toute mise post flop.
      42 – Jetons multiples – Devant une mise, à moins qu’une relance ne soit d’abord annoncée,
      plusieurs jetons de la même dénomination sont considérés comme une mise suivie si le
      fait de retirer un jeton laisse moins que le montant pour suivre.
      43 – Relancer – Il est de la responsabilité du joueur d’annoncer clairement ses intentions.
      Les joueurs sont fortement encouragés à déclarer verbalement le montant exact de leur
      mise ou de leur relance. La relance minimale autorisée est l’équivalent du montant de la
      grosse blind, ou du montant de la relance précédente (et pas de la hauteur de la mise
      précédente) si cela a eu lieu. Par exemple sur blinds 150-300 si le joueur A relance de
      400, il va miser 300+400 = 700 jetons, le joueur B peut relancer également de 400 c’està-dire à 1100. En no-limit ou pot-limit, une relance doit être effectuée en:
      a. Plaçant le montant total dans le pot en une seule fois.
      b. Déclarant verbalement le montant total avant de placer ses jetons dans le pot.
      c. Déclarant verbalement «relance» avant de placer le montant à suivre dans le
      pot puis en terminant l’action avec un mouvement supplémentaire vers son
      tapis.
      44 – Relance de la moitié de la mise – Si un joueur fait une relance de 50 % ou plus de la
      relance précédente, mais inférieure à la relance minimum, il devra faire une relance
      complète. La relance sera égale au montant exact de la relance minimum autorisée. Si un
      joueur fait une relance inférieure à 50 % de la mise précédente, sans annoncer «relance»,
      il devra suivre la mise précédente.
      Il en sera de meme si aucune relance n’a été faite avant, dans ce cas c’est 50% ou plus de
      la valeur de la blind qui sera pris en compte.
      exemple : blind 500-1000 – la relance minimum est ici de 1000 – relance1 de 1500 à 2500
      – la relance minimum est ici de 1500 – relance2 de 700 à 3200 = c’est un call – relance2 de
      800 à 3300 = c’est un raise de 1500 à 4000
      45 – Relance à tapis – Une mise à tapis inférieure à la relance minimum ne donne pas le
      droit à un joueur ayant déjà joué de miser de nouveau.
      Dévoilement
      46 – Déclarations verbales – Les cartes parlent. Les déclarations verbales concernant votre
      propre main sont autorisées ; cependant, à la discrétion du Directeur du Tournoi, tout
      joueur qui donne intentionnellement de fausses informations sur sa main peut recevoir
      une pénalité.
      47 – Dévoilement à tapis – Toutes les cartes seront rendues visibles lorsqu’un joueur est à
      tapis payé et que l’action est terminée. Si un joueur couche/cache accidentellement sa
      main avant que les cartes ne soient retournées, le TD se réserve le droit de récupérer les
      cartes si elles sont clairement identifiables. Les joueurs qui cachent leurs cartes
      intentionnellement dans des situations à tapis pourront recevoir une pénalité.
      48 – Dévoilement – Une fois que toute action est terminée, le joueur qui a fait la dernière
      action agressive doit dévoiler son jeu en premier puis c’est au tour des autres joueurs dans
      le sens des aiguilles d’une montre de dévoiler le leur. Que ce soit à la rivière, au turn, au
      flop ou pré-flop. S’il n’y a eu aucune action agressive au cours de la main, le joueur à
      gauche du bouton doit montrer ses cartes en premier puis c’est au tour des autres joueurs
      dans le sens des aiguilles d’une montre.
      Les joueurs peuvent refuser de montrer leurs cartes quand c’est leur tour et sont autorisés
      à se coucher, renonçant par conséquent au pot.(sauf dans le cas des joueurs à tapis). Cet
      acte n’est pas une action de passer (fold) car cela n’existe pas au showdown mais bien le
      simple droit de jeter sa main (muck) qui ne prendra effet que lorsque la main sera
      effectivement mélangée aux autres cartes jetées par le croupier ou le donneur. Dans
      certains cas cet acte peut-être interrompu sur la demande d’un joueur
      Dans le cas précis ou il y a eu des mises pendant le dernier tour d’enchères et que le
      dernier relanceur a été payé, il peut se voir obligé de montrer sa main (s’il avait
      l’intention de la jeter) sur la demande de n’importe quel joueur encore en lice. La main
      ainsi révélée sera déclarée vivante et pourra éventuellement gagner le pot. Les joueurs
      ayant fait la demande pourront jeter leurs mains sans les dévoiler s’ils sont battus. Cette
      demande n’est pas obligatoire mais doit être considérée comme légitime et peut être
      répétée à chaque showdown mais uniquement quand une dernière relance a été payée à la
      river.
      49 – Main gagnante – Un joueur doit montrer toutes ses cartes pour gagner le pot.
      Également lorsqu’il joue le tableau. S’il reste le seul joueur avec des cartes, il n’est pas
      obligé de montrer ses cartes pour gagner le pot.
      a – Main exposée – Une main est considérée comme exposée quand toutes les cartes
      sont visibles sur la table. Flasher les cartes, les dévoiler en partie, etc… n’est pas
      considéré comme une main exposée. Les mains ne seront pas lues et ne peuvent
      pas gagner le pot tant qu’elles ne sont pas exposées.
      b – Refuser de montrer – Si un joueur refuse de montrer ses cartes fermées, le
      croupier ne peut pas les retourner à sa place et doit appeler un responsable. Le
      responsable demandera au joueur de montrer ses cartes ou sa main sera couchée.
      Le joueur disposera de cinq secondes avant que le responsable ne déclare sa
      main morte et recevra une pénalité pour avoir ralenti la progression du jeu. Les
      autres joueurs ne doivent pas retourner les cartes des autres joueurs. S’ils le font,
      la main restera vivante, mais le joueur qui a retourné des cartes qui ne sont pas
      les siennes recevra une pénalité pour violation de l’étiquette.
      c – Montrer le gagnant – Tout joueur parvenu au dévoilement peut demander de
      voir les cartes des autres joueurs à condition qu’ils aient conservé leurs cartes.
      S’il a défaussé ses cartes, il n’a plus le droit de demander de voir les cartes des
      autres joueurs. Toutes les mains demandées par les joueurs au dévoilement
      seront retournées et peuvent prétendre au pot. Tout joueur qui n’est pas arrivé au
      stade du dévoilement ne peut pas demander à voir la main des autres. S’il y a une
      suspicion légitime de collusion entre individus, les joueurs peuvent demander au
      donneur de mettre les cartes de coté et demander à un responsable d’examiner la
      main.
      50 – Gain par abandon – Un jeu gagnant par abandon (donc avant le showdown), s’il est
      montré à une personne, doit l’être à tous. Un joueur gagnant par abandon peut ne montrer
      qu’une seule carte.
      Penalités et respect de l’étiquette
      51 – Divulgation – Les joueurs sont tenus de protéger les autres joueurs qui sont actifs
      dans le tournoi en tout temps. Par conséquent, qu’ils soient dans une main ou non, les
      joueurs ne doivent pas :
      a – Divulguer leurs mains qu’elles soient couchées ou non.
      b – Conseiller ou critiquer la manière de jouer avant que l’action ne soit terminée.
      c – Lire une main qui n’a pas été dévoilée.
      d – Discuter des mains ou de la stratégie avec un spectateur.
      e – Solliciter ou recevoir l’avis d’une source extérieure.
      f – La règle one-player-to-a-hand (un seul joueur joue sa main) sera strictement
      appliquée.
      Les joueurs encore dans un coup, même s’ils sont plus de deux, peuvent se parler dans la
      mesure où ils ne dévoilent pas leur main, ne pratiquent pas de collusion et respectent
      l’éthique générale du poker
      52 – Cartes exposées – Un joueur qui expose ses cartes alors qu’une action est en cours
      risque une pénalité allant jusqu’à devoir passer la main suivante. La pénalité commencera
      à la fin de la main. Cela est valable même si le joueur désirant dévoiler son jeu est le
      dernier à pouvoir encore miser (l’adversaire étant à tapis). Cette faute sera sanctionnée
      après le coup mais la main reste vivante. Tous les joueurs de la table sont en droit de voir
      toutes les cartes ayant été exposées. Les joueurs qui montrent leurs cartes à un joueur qui
      a déjà couché sa main et qui couchent ensuite la leur sont passibles d’une pénalité. Les
      donneurs qui remarquent cela ont pour instruction de tenir ces cartes hors du muck et de
      les montrer à toute la table une fois la main terminée. Les joueurs faisant cela à plusieurs
      reprises seront pénalisés. Si le joueur dont c’est le tour de jouer expose sa main sans
      aucun commentaire au milieu de la table : il sera sanctionné après le coup pour avoir
      dévoilé son jeu prématurément mais son acte ne recevra aucune interprétation si aucune
      confusion n’a été créée. Le joueur devra simplement préciser ses intentions qui seront
      validées comme un fold ou un call. Dans les cas de confusions et de manière générale
      pour lutter contre ce type d’attitudes ambigües, les managers prendront une décision
      défavorisant le fautif.
      53 – Rabbit Hunting _ Si un coup se termine avant la fin, il est interdit de regarder les
      cartes qui seraient arrivées au tableau (le « rabbit hunting »).
      54 – Géner le tournoi – Toute attitude excessive pouvant gêner le confort des autres
      participants peut donner lieu à des sanctions sur le libre jugement des TD (gestes, bruits,
      paroles, tenues, attitudes etc.…). Dans cette optique il est interdit aux spectateurs et aux
      joueurs éliminés de s’asseoir à table avec les joueurs, les spectateurs doivent se tenir à
      distance de la table et les joueurs ne doivent pas leur montrer volontairement et
      ostensiblement leur jeu.
      55 – Collusion – Le poker est un jeu individuel. Le soft Play, le chip dumping et la
      collusion dans le but de permettre à des joueurs de progresser dans le tournoi, etc. ne
      seront pas tolérés et peuvent être soumis à des pénalités
      56 – Violation de l’étiquette – Des pénalités résulteront des violations répétées du nonrespect de l’étiquette et seront déterminées par le personnel de tournoi. Sans s’y limiter,
      les exemples suivant sont inclus : toucher inutilement les cartes ou les jetons des autres
      joueurs, ralentir le jeu, agir à plusieurs reprises en dehors de son tour, jeter les jetons dans
      le pot, disposer intentionnellement les jetons hors de la portée du croupier, bavardage
      excessif. Par ailleurs, l’enthousiasme excessif accompagné d’une théâtralité exagérée, un
      comportement, des actions physiques, des gestes ou une conduite inappropriés sont
      susceptibles d’être pénalisés. Ces violations comprennent aussi des comportements
      abusifs envers les styles de jeu des autres joueurs et / ou le fait de donner son avis sur la
      façon dont ils ont joué ou jouent le tournoi.
      57 – Langage grossier – Le comportement abusif envers d’autres joueurs, le personnel du
      tournoi, le personnel des lieux ou d’autres personnels ne sera pas toléré. Un langage
      grossier, obscène ou offensant dirigé contre un joueur ou membre du personnel peut
      entraîner une pénalité. Un langage grossier, obscène ou offensant répété, même s’il n’est
      pas directement dirigé vers quelqu’un, entrainera une pénalité. Tous les participants
      doivent se comporter de manière courtoise et civilisée pendant tous les événements et sur
      toute la zone du tournoi. Toute personne qui est confrontée à un comportement
      inapproprié de la part d’une autre personne doit immédiatement contacter le personnel de
      tournoi. Ceci inclut, mais sans s’y limiter, le cas où l’hygiène personnelle ou l’état de
      santé de tout joueur perturberait les autres joueurs assis à sa table. C’est le TD qui
      détermine le seuil auquel l’hygiène personnelle d’un individu ou son état de santé est
      perturbant pour les autres joueurs et qui peut, s’il le juge nécessaire, appliquer des
      pénalités contre tout joueur qui refuse de remédier à la situation d’une manière
      satisfaisante
      58 – Pénalités – A sa discrétion exclusive et absolue, le TD peut infliger des pénalités
      (voir la liste ci-dessous), allant d’un avertissement verbal jusqu’à une pénalité plus sévère
      telle que la disqualification et l’exclusion de tous les événements live du club. Des
      pénalités seront prononcées en cas de soft-play, de comportement abusif ou perturbateur.
      Une pénalité peut être donnée si un joueur jette une carte sur la table, tente de forcer pour
      cacher ses cartes et retourne de ce fait une ou toutes les cartes, agit lentement de manière
      répétée, viole la règle du one-player-to-a-hand ou se livre à un comportement similaire.
      Le comportement abusif envers d’autres joueurs, le personnel du tournoi, le personnel des
      lieux ou d’autres personnels ne sera pas toléré.
      a – Les pénalités comprendront, mais ne se limiteront pas à, l’avertissement verbal,
      une ou plusieurs mains de pénalité, une ou plusieurs orbites de pénalité (une
      orbite se compose d’une main pour chaque joueur restant à la table du tournoi),
      une main déclarée couchée, l’élimination de l’événement, la disqualification de
      l’événement (perte de toute somme remportée), l’exclusion de l’événement,
      l’exclusion de tous les événements organisés par le club.
      b – Sévérité des pénalités – Les pénalités ne sont pas toujours infligées dans un
      ordre croissant de sévérité. Le TD peut disqualifier un joueur pour une première
      infraction si les actions en question sont considérées comme suffisamment
      graves. Les joueurs doivent être conscients que toutes les actions susceptibles
      d’être pénalisées peuvent entraîner un large éventail de mesures disciplinaires,
      même s’il s’agit d’une première infraction.
      c – Pénalité équivalente à passer une main / passer une orbite – Il sera demandé au
      joueur de passer une ou plusieurs main(s) ou une ou plusieurs orbite(s) et d’être
      éloigné de la table. Quand une pénalité est prononcée, la main à passer du joueur
      est prise en compte dans le tour de table. Les joueurs ayant reçu la pénalité
      équivalente à passer une main ou une orbite doivent se tenir en dehors de la
      table, pour toute la durée de leur pénalité, quelle qu’en soit la durée. Le donneur
      doit informer le TD du moment où le joueur pourra retourner à son siège.
      d – Suivi des pénalités – Toutes les pénalités d’un joueur suivent ce dernier en cas
      de changement de table ou de fin de journée, et se répercutent dans son nouvel
      environnement.
      e – Pénalité équivalente à une élimination – Les joueurs éliminés d’un tournoi seront
      classés à la dernière place du moment où ils auront été éliminés du tournoi.
      f – Disqualification – Les jetons des joueurs disqualifiés d’un évènement seront
      retirés du tournoi, et ils ne pourront prétendre à aucun classement. Un joueur
      disqualifié doit immédiatement quitter la/les zone(s) de tournoi.
      59 – Propriété du tournois – Les jetons de tournoi du club n’ont aucune valeur monétaire,
      sont la propriété exclusive du club et ne doivent pas quitter la/les zone(s) de tournoi ou de
      l’événement en question. Les joueurs surpris en train de transférer des jetons d’un
      événement à un autre, ou d’un joueur à un autre seront soumis à des pénalités pouvant
      aller jusqu’à la disqualification et l’exclusion de tous les événements live du club.
      Sources / crédits : Européan Poker Tour, Club des Clubs, Jean Baptiste Mathieu

Vous lisez 0 fil de discussion

Le forum ‘Tripot Poker Live’ est fermé à de nouveaux sujets et réponses.