Le Tripot Hold’em Club

par Annesofi Bijoux-Mama , zAwAk et Fred

 

 

Création et historique

L’aventure THC a débuté à Lyon en 2007 en bas des pentes de la Croix Rousse. Un café « Le Tripot » où l’on joue au Go, aux Echecs, à la Coinche et au Tarot. Arrive la grande mode du Poker, ça commence à pousser du jeton au troquet et en décembre les statuts de l’Asso sont déposés en Préfecture : le Club fort déjà d’une soixantaine de membres est né.

Un premier bureau se met en place : Natacha Askew (Queen Ann) à la Présidence, Nicolas Campy (Da Mastah) Trésorier et Patrick Mermier (Salamandre) Secrétaire, c’est le créateur et le gérant du lieu. Un tournoi par semaine, un niveau très hétérogène, mais surtout dès le départ le Club se crée un esprit de famille, la marque distinctive du THC.

Deux ans plus tard le Tripot ferme et un nouveau bureau est désigné : il a du taff, le Club est SDF et la trésorerie est vide.

Alain Go dit Le Prez (Alain Gobert) devient le deuxième président du Tripot Hold’em Club avec à ses côtés la tête pensante zAwAk (Eric Becherini) au poste de trésorier et Vany (Vanessa Rocha) dans le rôle de secrétaire mais remplacée par la suite par Ninam (Virginie Martin).

Le Club gravi alors la Croix Rousse et est accueilli à la « Brasserie des Chartreux » par Gérard et Cristina pour un Poker hedomadaire jusqu’en décembre 2010. Durant cette période le club crée un nouveau site internet grâce à RastaBast (Sébastien Dambrun) et sa troupe informatique pour avoir plus de visibilité, un forum et une base de classement.

Période faste, le Club monte jusqu’à 150 adhérents, mais l’esprit de départ reste là : convivialité avant tout. Sur une idée de La Mouche (Olivier Borie), les membres (sans mauvais jeu de mot) du THC donnent de leur personne : un calendrier est réalisé pour promouvoir le Club, où les joueurs se dénudent façon Dieux du stade : Les Dieux du Stack.

Mais le THC a la bougeotte et l’envie d’avoir une vraie autonomie. Zawak pond un projet : « L’Antre-Jeux ». Un café-jeux resto associatif proposant ses activités et collaborant avec d’autres associations ou particuliers. Durant 3 ans l’Asso qui atteint jusqu’à 500 membres, va bouffer du Poker jusqu’à plus soif. Enfin… ils ont toujours soif mes nouveaux potos les Tripoteurs!

Le Club a maintenant une vraie assise financière et le Tripot Hold’em Club reprend le bail de location au 10 rue Bonald à Lyon 7ème qui devient son fief à part entière : « Rebaptisé Le Bocal pour tous les poissons que nous sommes (y’a plusieurs tailles!) !! Comme dans toutes les familles, y’a des hauts et des bas, des joies et des tristesses, des victoires et des défaites mais surtout nous avons une âme ! »

 

Le THC en 2014 : un instantané du Bocal

Visiblement tout baigne pour le Club :

« Depuis janvier 2014 nous avons un nouveau webmaster et le club est reparti avec un site tout neuf créé par Beny (Benoît Rousseau). La trésorerie a changé de mains et c’est dorénavant Willybar (Guillaume Barral) qui est aux comptes toujours accompagné du Prez et de Ninam au bureau.

zAwAk est le régisseur du Bocal avec une gestion collective de celui-ci. Le but de promouvoir et de favoriser la pratique du poker gratuit en Club dans un cadre associatif et dans un esprit sportif et familial fonctionne à merveille. Aujourd’hui le Tripot Hold’em Club c’est 175 membres, résidents du Bocal, un joli site internet, des compétitions live, des compétitions on line, des partenaires, des lots pour nos vainqueurs, un superbe calendrier, un big open annuel et encore des projets à venir… »

Le fameux Bocal est ouvert le mercredi et certains jeudis de 17h30 à 1h, puis le vendredi et samedi de 17h30 à tard dans la nuit et occasionnellement le dimanche et les jours fériés.

L’état d’esprit reste inchangé et c’est ça qui est bon : « Le but est de développer une image du poker comme étant avant tout un loisir et un sport qui nécessite des qualités techniques, stratégiques et psychologiques ceci dans un cadre associatif et dans un esprit sportif et familial. »

Outre leur propre programme débordant, ils adorent se déplacer en masse sur les tournois : ils partent en goguette comme ils disent. J’ai d’ailleurs eu l’occasion de les croiser au dernier NH mais n’ai pas eu l’occasion de vérifier s’ils portaient vraiment le kilt à l’écossaise : ce sera une de mes missions pour Dublin.

Outre l’habit qui ne fait pas le moine, quoiqu’une coïncidence fait que le Tripot a toujours été situé à côté d’un édifice religieux, (Le Tripot avec l’église St Polycarpe ; La Brasserie avec l’église et le couvent des Chartreux ; L’AJ et Le Bocal avec l’église St André), il y a aussi le vocabulaire propre au Club : les membres sont des Kfards, les 18% de filles des Moufs et celui qui crie du Bar « Top à la vachette » paye sa tournée.

Il y a des teams au sein du club : les « Mad Fish » ; la « TGC » (Tripot Gambling Club) ; la « BBT » (Bad Beat Trip) ; Les Tontons Flingueurs ; les Friendly Fire ; Les Mijoteurs ; Les Cat’s, la Top 50  et la Tripot’Style Team.

On ne compte plus les perfs des Kfards en live et online tellement il y en a et leur programme de l’année est long comme le bras ^^

ABM.

 

Le Tripot dans l’Espace et l’entrée dans le Cercle

Hélas, toutes les bonnes choses ont une fin, le Bocal est devenu trop couteux, l’engouement de la vague poker est passé, les adhérents se réduisent et les forces vives s’épuisent. Les cartons sont tristement remplis et la clé du Bocal est rendue fin 2016. Tripot « on the road again » cherche activement un nouveau lieu de vie.

Après quelques semaines de dépannage chez nos cousins de Lyon Holdem, rue Edouard Aynard à Villeurbanne, la joyeuse bande rejoint en mars 2017, l’Espace193, un espace de bureaux et de coworking très récemment inauguré et géré par « Trésor » Willybar, au 193 rue Marcel Mérieux, à Gerland (Lyon7).

Le Tripot peut souffler, les kfards et les moufs se réunissent à nouveau et partagent leur passion commune pour les cartes, mais tellement plus encore ! Car 2017 il y a un anniversaire à organiser : 10 ans !!! Alors le temps d’envoyer les faire-parts et de décorer la salle, voila le Tripot Prestige, et ses 245 souffleurs de bougie en avril 2018 ! Happy Birthday THC, et quoi qu’ »ils » disent, le Tripot est toujours là !

Une belle opportunité se présente fin 2018 pour retrouver les pentes, un retour aux origines, et le Tripot entre dans le Cercle d’Union Démocratique et Sociale du 1er arrondissement, un ancien cercle politique fondé par Edouard Herriot en 1905, devenu avec le temps un lieu de loisirs et principalement de pétanque et boule lyonnaise, mais aussi de cartes ! En prime il y a l’église du Bon Pasteur tout à côté ! Et voila une nouvelle page à écrire dans l’histoire du Tripot !

Le staff s’est renouvelé, après 7 ans de service le Prez a laissé la main à Fred (Frederic Dappozze) en 2016, Tom (Benoit Penet) puis Bourd18 (Julien Bourdier) se sont succédé au secrétariat, et l’inusable Zawak a repris les comptes. Carlita (Carla Martins) et Tintin (Martin Bayle) complètent un CA réduit mais soudé et plein de projets !

Pour la saison 2019-2020, le Tripot sera surtout ouvert les samedi soirs, et quelques dimanche pour concrétiser le projet Tripot Go To Vegas qui enverra un tripoteur aux WSOP après 4 tournois qualificatifs live et une finale qui s’annonce somptueuse ! Mais on se retrouvera aussi autours de barbecues, parties de beer-pong, de baby foot et de pétanque sur les beaux terrains du Cercle !

 

Alors longue vie au THC et rappelez-vous : nous, on a le « Tripot Style » !!!!

 

THC : infos pratiques

Adresse : Cercle d’Union Démocratique et Sociale, 26 rue du Bon Pasteur, 69001 Lyon, sur les pentes (au sous sol, passez par le jardin, sur le coté)

Mail : tripotholdemclub@hotmail.com

Nombre de membres : 175 en 2014, 100 en 2018

Président : Frédéric DAPPOZZE « Fred »

 

fiche_adhesion